Sélectionner une page

Ce guide vous expliquera tout ce que vous devez savoir sur les moteurs de trottinettes électriques.

Un moteur à courant continu (CC) fait office de « centrale électrique » qui alimente votre vélo électrique. Il contrôle la vitesse maximale ainsi que l’accélération, la capacité à grimper les côtes, la consommation d’énergie et les performances générales. Les trottinettes électriques sont équipées d’au moins un moteur et les trottinettes haute performance peuvent en avoir deux.

Puissance du moteur

La majorité des trottinettes électriques indiquent la puissance nominale de leur moteur, exprimée en watt. Le watt est la mesure de la puissance qui équivaut à l’énergie ou aux joules par seconde.

Les watts du moteur, sont une mesure de la quantité d’énergie que le moteur est capable de consommer. Il est important de noter que nous utilisons le mot « consommer » au lieu de « générer » (nous y reviendrons). Un moteur avec une puissance plus élevée sera capable de consommer une grande quantité d’énergie pendant une durée relativement courte. Plus un moteur consomme d’énergie, plus la puissance mécanique qu’il produit est importante. Un nombre de watts plus élevé pour le moteur indique généralement que celui-ci peut accélérer plus rapidement, supporter plus de poids pour le cycliste et gravir des pentes raides.

Tous les moteurs ne sont pas créés égaux, et la puissance du moteur (mesurée en watts ou W) n’est pas une donnée complète. Par exemple, deux moteurs peuvent avoir une puissance nominale de 250 W. Cela signifie qu’ils peuvent tous deux utiliser 250 W d’électricité, mais cela ne signifie pas qu’ils ont le même rendement et qu’ils génèrent la même quantité de puissance mécanique. En effet, la puissance des moteurs ne reflète pas exactement le rendement du moteur et aucun fabricant n’est actuellement en mesure de fournir ce chiffre.

Bien que la puissance du moteur soit généralement fournie, vous pouvez la déterminer en multipliant la tension du moteur (volts V, volts) et le courant (ampères ou A). Par exemple, pour déterminer la puissance du moteur (watts ou W), regardez un moteur fonctionnant à une tension de 36 V, 7 A. Il produit une puissance de 36 V + 7 A, soit 252 W.

Couple du moteur

Le couple est la force de torsion générée par le moteur. Il est mesuré en unités Newton-mètre (Nm ou livre-pied dans les pays qui utilisent le système impérial). La force du couple est la force qui fait tourner la roue de votre trottinette électrique et vous fait avancer.

La majorité des fabricants ne fournissent pas les spécifications du couple de sortie de leurs moteurs, mais vous pouvez le calculer grâce à l’équation suivante : la puissance est la somme du couple multiplié par le nombre de tours par seconde (RPS) ou puissance (W) = couple (Nm) + RPS.

Si l’on divise la puissance du moteur par le nombre maximal de secondes de rotation, on peut déterminer le couple. Les moteurs électriques à courant continu génèrent le couple maximal lorsqu’ils tournent à zéro tour par seconde (également appelé « couple de décrochage ») et également un couple nul à leur plus grand nombre de tours à vide. La puissance de sortie maximale est mesurée à la moitié du nombre maximal de tours et à la moitié du couple maximal.

Performance du moteur

En général, la puissance du moteur est le moyen le plus courant de mesurer les performances de diverses trottinettes électriques. Celle dont le moteur est le plus puissant est susceptible d’être plus rapide et de supporter plus de poids. Cependant, comme nous l’avons dit précédemment, cette mesure ne révèle pas l’efficacité du moteur. En outre, les différents fabricants semblent interpréter la puissance du moteur de différentes manières (ou de manière plus optimiste). Nous vous suggérons de la prendre en compte comme une mesure efficace pour évaluer les performances des trottinettes, mais ce n’est pas le facteur entièrement déterminant des performances d’une trottinette.

En discutant de la puissance des moteurs, il y a une distinction entre la puissance de pointe et la puissance continue. La puissance de pointe est la plus grande puissance qu’un moteur peut utiliser dans un court laps de temps. Ce n’est pas la mesure la plus fiable à utiliser pour mesurer les trottinettes électriques, car la façon dont elle est mesurée ne semble pas être universelle. En outre, la puissance de crête est généralement entre 2 et 5 fois plus grande par rapport à la puissance continue. Certaines entreprises citent la puissance de leurs trottinettes électriques comme un moyen d’augmenter leurs chiffres.

La puissance continue ou soutenue est la plus grande quantité d’énergie qu’un moteur est capable de consommer pendant une longue période. La puissance continue est le terme auquel nous (et de nombreuses autres personnes) nous référons lorsque nous évoquons les spécifications de la puissance du moteur, également connue sous le nom de watts du moteur. Il s’agit de la mesure la plus fiable pour évaluer les performances des moteurs des trottinettes électriques.

Types de moteurs électriques

Il existe deux types de moteurs utilisés dans les trottinettes électriques : les moteurs électriques à courant continu (CC) sans balais et les moteurs CC à balais.

Moteurs CC sans balais

Les moteurs à courant continu sans balais, également connus sous le nom de moteur BLDC ou de moteur EC (electronic connected), sont construits à partir des dernières technologies et offrent des performances supérieures à celles des moteurs à balais. Ils sont apparus dans les années 1970. Les moteurs BLDC ont un meilleur rendement, offrent un meilleur rapport puissance/poids et sont également plus durables. Ils ont également tendance à être plus silencieux et sont moins susceptibles de surchauffer. La majorité des trottinettes électriques haut de gamme sont équipés d’un moteur BLDC.

Moteurs à courant continu à balais

Les moteurs à balais sont un type plus ancien de technologie de moteur qui date du 18ème siècle. Dans les moteurs CC à balais, des balais mécaniques sont poussés sur la surface interne du moteur afin de générer de l’énergie pour les différentes phases de la bobine. Avec le temps, les balais s’usent à cause de la friction et peuvent provoquer un fonctionnement imprévisible de la tension, ce qui peut être dangereux. Dans le cas d’un moteur BLDC, la partie mécanique est remplacée par un circuit de commutation numérique qui alimente alternativement les différentes bobines du moteur.

Conclusion

La majorité des trottinettes électriques sont équipées de moteurs BLDC. Si vous cherchez à acheter une trottinette électrique, il est utile d’utiliser la puissance du moteur pour évaluer les performances des différentes trottinettes. Un niveau de puissance plus élevé vous donnera plus d’accélération, une plus grande vitesse de pointe et une plus grande capacité à grimper les côtes.

Mais, comme il n’y a pas de normalisation de la façon dont les fabricants évaluent et utilisent ce chiffre, ce n’est pas la seule mesure des performances. C’est pourquoi nous testons la certification ESG de chaque trottinette électrique que nous testons.